Product Description

Dans la rencontre entre l’architecture contemporaine et le patrimoine bâti, l’actualisation en tant que phénomène culturel se propose comme solution à la polarité conservation-création. L’explosion des formes en architecture contemporaine, parallèlement à la montée d’une prédominance de la signature de l’architecte, semble a priori difficilement réconciliable avec l’extension de la notion de patrimoine.
Or, que ce soit pour des raisons économiques, environnementales, fonctionnelles ou patrimoniales, les insertions d’éléments d’architecture contemporaine sur des bâtiments patrimoniaux contribuent au développement urbain et font partie de la praxis actuelle. Dans cet ouvrage, le phénomène de l’actualisation est décomposé pour comprendre comment celui-ci contribue à reformuler le sens des sites patrimoniaux transformés.
Ce processus communicationnel se pose comme une réponse à l’obsolescence patrimoniale. D’objet-relique, le patrimoine devient un projet dynamique, constituant ainsi un genre architectural particulier et indépendant.